Déroulez
VOS SERVICES EN UN CLIC

La Rhune : les travaux sur la voie débutent

Le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques est propriétaire de l’équipement touristique « Train de La Rhune », créé en 1924.

Presque centenaire, cet équipement doit faire l’objet d’investissements lourds sur la voie et les trains pour continuer à être exploité par le délégataire, l’Établissement Public des Stations d’Altitude (EPSA).

Au-delà de la question du train, le Département a ouvert un débat qui porte sur l'avenir de l'ensemble du massif de la Rhune.

Dans cet esprit, le Département a souhaité constituer un comité de pilotage impliquant toutes les collectivités publiques en responsabilité sur les différentes problématiques de la Rhune.

Ce comité de pilotage est composé de l'Etat, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Gouvernement de Navarre, le Département des Pyrénées-Atlantiques, la Communauté d'Agglomération Pays basque, les communes de Sare, Ascain, Urrugne et Bera.

Même si l'équipement touristique "Train de La Rhune" est propriété du Département, le site de La Rhune n'appartient à personne. Ou plutôt, il appartient à tous. C’est pourquoi nous souhaitons que ce projet, comme tous ceux que nous pilotons, soit partenarial et partagé.

Jean-Pierre Mirande, Vice-président du Conseil départemental en charge des politiques de la montagne et de la coopération transfrontalière

Le temps des travaux

Après plusieurs mois d'études, les travaux de renouvellement des composants de la voie métrique à crémaillère du Train de la Rhune, propriété du Département des Pyrénées-Atlantiques, vont prochainement être lancés.

L'ensemble des entreprises ont aujourd'hui été retenues par appel d'offres pour réaliser les travaux de renouvellement de la voie centenaire du Train de la Rhune. Elles se réunissent sur le site le 21 octobre avec le Département, maître d'ouvrage de l'opération et l'exploitant du site, l'Etablissement Public des Stations d'Altitude (EPSA).

Le choix a été fait de maintenir l'exploitation du Train de la Rhune pendant la période d'approvisionnement des fournitures le long de la voie et de mener les travaux de renouvellement de la voie entre deux périodes d'exploitaition (automne 2022 - printemps 2023).

Calendrier des opérations

Phase de préparation et d'invention sur les ouvrages d'art - novembre 2021 à octobre 2022

A partir de novembre 2021, et pendant près d'un an, le matériel régulièrement livré au col Saint-Ignace (rails, crémaillère, traverses...) sera acheminé et déposé tout le long de la voie en train par l'EPSA.

Pour faciliter ces opération, une voie provisoire sera installée sur le parking Saint-Ignace en continuité de la voie actuelle et des wagons de travaux neufs fabriqués par l'entreprise française Metalliance seront livrés en avril 2022.

Un grillage plaqué de sécurisation de la paroi sera installé sur le secteur dit de la "roche percée" dès la fin de cette année par l'entreprise CAN. Les murets de soutènements et les ouvrages d'art (caniveau, dalots) seront également rénovés manuellement aux endroits qui le nécessitent entre novembre 2021 et avril 2022.

 

Phase de renouvellement de la voie - septembre 2022 à juin 2023

Enlever la voie actuelle et poser la voie nouvelle nécessite de couper l'alimentation électrique. Il a donc fallu s'équiper d'un locotracteur diesel/électrique qui peut fonctionner hors alimentation.

Cet équipement fabriqué spécialement pour le Train de la Rhune est actuellement en fabrication en Suisse par l'entreprise STADLER et sera opération sur site en septembre 2022.

Le changement de la voie s'opérera d'un seul trait entre septembre 2022 et juin 2023. Les murets de voie, également en pierre sèche seront préalablement déposés puis remontés en toute fin d'opération.

L'ensemble du chantier fera l'objet d'un suivi environnemental par le bureau d'études AMIDEV.

Rappel des dates d'ouverture/fermeture prévisionnelles

FERMETURE le 17 octobre 2021 pour préparation de la voie provisoire en gare G1 et acheminement des matériaux fer pour renouvellement de la voie en 2022/2023.

OUVERTURE le 16 avril 2022 puis fermeture le 4 septembre 2022 pour démarrage des travaux de rénovation de la voie.

OUVERTURE en juillet 2023 (ou plus tôt suivant l'avancée des travaux).