Magazine 64 - N°62

Saint-Jean-De-Luz - Sophie Estel

Championne du monde de force athlétique

Les gens d'ici

Au quotidien les gens d'ici font la diversité et la fierté des Pyrénées-Atlantiques.

Née de parents pelotaris, Sophie Estel a hérité du gène des champions. En 1999, son bras gauche surpuissant l’a propulsée première dame de France de paleta gomme pleine. Atavisme encore : elle dirige aujourd’hui le trinquet paternel Anderenia, inauguré en 1984. Une paroi de verre y sépare le public et les joueurs. Du jamais vu à l’époque. « C’était le deuxième au monde, après Mexico, à offrir cette configuration. » Il y a à peine deux ans, dans son club de Ciboure, elle s’est essayée à la force athlétique, discipline cousine de l’haltérophilie. Elle en est devenue championne du monde, avec un soulevé de terre de 142,5 kg. « Sans prendre un kilo de muscle ! » La religion du sport déplace les montagnes.

Bouton Haut de page