Tour de France 2020 : présentation du parcours Pau-Laruns

Après un passage remarqué en 2018, le Tour de France honore de nouveau les villes de Pau et de Laruns en réservant une étape de son parcours exclusivement aux Pyrénées-Atlantiques.

Ainsi, le 5 juillet, les coureurs emprunteront les routes du département pour une étape qui s'annonce comme spectaculaire et cruciale avant une journée de repos en Charente-Maritime.

Cette 9ème étape reliera Pau à Laruns avec un parcours de 154 kilomètres.

Pour la 72ème fois de son histoire, la ville de Pau verra le peloton prendre la direction de Laruns, un étape de montagne avec trois cols au programme.

Présentation des cols empruntés

Après le départ de la cité royale, le peloton empruntera un parcours sinueux qui mettra à l'honneur les coteaux du Jurançonnais jusqu'à Lasseube.

Les coureurs arriveront à Oloron-Sainte-Marie pour filer en Vallée de Barétous.

Après Issarbe, ils découvriront le Col de la Hourcère, pour la première fois emprunté dans le cadre du Tour de France, puis enchaîneront par le Col de Soudet.

 

Cols de la Hourcère et de Soudet

Au kilomètre 58, la première difficulté est le Col de la Hourcère avec ses 11,1 kilomètres de montée à 8,8 % de moyenne.

Les coureurs enchaîneront immédiatement avec le Col de Sourdet au kilomètre 78 : 3,8 kilomètres d'ascension à 8,5 %.

Les coureurs descendront de la Pierre Saint Martin jusqu'à Arette pour rejoindre la Vallée d'Aspe à Lourdios-Ichère.

Ils se confronteront, coup sur coup, à deux cols aspois réputés : le Col d'Ichère et le Col de Marie Blanque.

 

Col de Marie Blanque

Ce col (7,7 kilomètres à 8,6 %) devrait être le juge de paix de cette étape à 26 kilomètres de l'arrivée. Ses pourcentages, notamment sur la deuxième partie sont terribles avec 12 % de moyenne environ.

Arrivés en Vallée d'Ossau, les premiers auront la joie de croiser la ligne d'arrivée à Laruns.

L'étape vue par Matthieu Ladagnous et Stéphane Augé

Bouton Haut de page