Sport transfrontalier : une réalité

Fabienne COSTEDOAT-DIU, Conseillère départementale et Présidente du Réseau Sport 64, était ce 3 février aux côtés de trois ministres des Sports de Navarre, d'Aragon et du Gipuzkoa à Saragosse pour signer pour trois ans, une convention historique sur le sport transfrontalier.

La signature de la convention est l'aboutissement de collaborations diversifiées, riches, originales et toutes liées par un objet commun : le sport et ses valeurs.

Le sport permet le dépassement de soi mais on s'aperçoit aussi aujourd'hui qu'il permet également le dépassement des forces, des frontières, des procédures qui peuvent parfois être lourdes ou compliquées.

Des échanges transfrontaliers sportifs engagés depuis 8 ans

Grâce à ces partenariats, le Département a toujours impulsé cette dynamique sportive et a réussi à construire un cadre unique avec ces trois territoires frontaliers. Ainsi, il est possible de définir une stratégie partagée.

Les échanges transfrontaliers sportifs engagés depuis huit ans ont enclenché des synergies fortes, en mettant à disposition du sport les savoir-faire et le professionnalisme des techniciens, élus, bénévoles des quatre territoires.

Le choc des différentes connaissances a fait émerger des problématiques communes ou nouvelles qui ont vocation à être traitées, étudiées ensemble afin de mieux se connaître, se perfectionner dans chaque secteur du sport, s'enrichir mutuellement, sportivement, éthiquement, techniquement.

Identifier des acteurs, peser dans l'organisation territoriale, avec un dispositif financier adapté et souple, autant de facteurs qui permettent d'assurer un développement du sport sur un territoire franco/espagnol de plusieurs milliers de kilomètres concernant plusieurs centaines de milliers d'habitants.

L'aboutissement de travaux engagés depuis plus d'un an

Les travaux engagés il y a plus d'un an, initiés par le Centre départemental Nelson Paillou, ont permis la connexion des différentes activités sportives communes avec différents territoires : sports collectifs, sports individuels et sports de pleine nature.

Les rencontres suivantes à Donostia, Pampelune et au Pourtalet ont donné forme à ces volontés fortes, traduites aujourd'hui par la signature de la convention.

Enfin, l'enrichissement mutuel fourni par ces échanges permettra de mettre en lumière et de développer des problématiques sociétales comme le sport et la santé ou l'urbanisme actif.

Bouton Haut de page