Présentation du projet de renaturation de l'espace naturel sensible d'Erretegia à Bidart

Les Landes d'Erretegia

L'espace naturel sensible (ENS) des Landes d'Erretegia est un écrin paysager à fort enjeu de biodiversité, compressé entre l'Océan Atlantique et le village de Bidart, très urbanisé dans ce secteur. Ce site a pu être préservé grâce à l'instauration en 1972, par arrêté ministériel, d'une zone de préemption de 66 hectares au profit du Département des Pyrénées-Atlantiques.

Depuis, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a acquis l'équivalent de près de 20 ha, soit environ 30 % de la zone de préemption. Les 70 % restants sont propriétés de la commune de Bidart ou de personnes privées.

L'ENS d'Erretegia est composé de multiples habitats naturels typiques du littoral basque : landes maritimes et atlantiques, pelouses maritimes et sabulicoles, prairies fauchées et fourrés mixtes ou pinèdes.

La partie Sud du site n'a pas échappé à l'urbanisation avec la réalisation de travaux de voirie et d'équipement dans les années 20  (route, aire de retournement, réseau pluvial, etc.) puis l'aménagement de plusieurs terrasses dédiées à un campagne. Plus tard, dans les années 80 et 90, des locaux ont été construits ainsi qu'une aire d'atterrissage pour hélicoptère.

Aujourd'hui, le défi global consiste donc, au-delà d'une simple cohabitation, à appréhender et traiter en harmonie et complémentarité deux enjeux majeurs : celui de la restauration et la préservation de la biodiversité et celui de l'accueil du public.

Mise en place d'un vaste projet de renaturation de cet ENS

Le Département a lancé un marché de maîtrise d'oeuvre lui permettant d'être épaulé dans la mise en place d'un vaste projet de renaturation de cet espace naturel sensible.  Ce marché a été confié en décembre 2015 à l'architecte-paysagiste Joseph ANDUEZA.

Aujourd'hui, cette étude en est à la phase avant-projet (validée le 6/02/2018 par les membres du COPIL)

Les grandes lignes du projet de renaturation

  • effacer/diminuer toute trace anthropique,
  • recréer des habitats naturels typiques du littoral basque (prairies, landes) et redonner vie au réseau hydraulique initial
  • valoriser un paysage authentique et un patrimoine architectural local
  • garantir une accessibilité au grand public ainsi qu'aux usagers du site.

Cet aménagement est en totale adéquation avec la stratégie locale de gestion du trait de côte. Les différents partenaires (commune, communauté d'agglomération Pays basque, Région Nouvelle Aqutaine, GIP Littoral, DDTM, DREAL) s'unissent autour de ce projet innovant, unique et en phase avec les enjeux de protection de la biodiversité et des paysages.

Bouton Haut de page