Point d'étape du chantier de la digue de Mazères-Lezons

La commune de Mazères-Lezons située au bord du Gave de Pau, est classée comme zone à risque par le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI) du Gave. A la suite des épisodes de crues de 2013 et 2014, le Conseil départemental a délibéré en 2015 afin de réaliser une digue pour limiter les menaces de montée des eaux pour les riverains et les installations municipales sérieusement touchés. Les travaux de construction de l'ouvrage ont débuté en 2016 et se poursuivront jusqu'en juillet 2018.

D'un montant total de 1 410 000 €, les travaux sont financés en totalité par le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques.

Un ouvrage pour protéger les riverains et les installations municipales

Le PPRI du Gave de Pau a mis en évidence des risques pour les parcelles situées sur les communes de Mazères-Lezons. Un projet de construction d'une digue destinée à réduire ces risques a été arrêté avec une déclaration d'utilité publique en 2013.

Les risques soulignés par le PPRI se sont malheureusement traduits par deux épisodes de crues, en juin 2013 et en janvier 2014.

L'épisode le plus violent a été celui de la crue de juin 2013. Toute la zone couverte aujourd'hui par le chantier était inondée. Les salles municipales étaient sous l'eau, tout comme les terrains de sport. L'eau a arrêté sa montée juste avant d'entrer dans les premières maisons voisines des terrains de sport.

Le second épisode de crue a eu lieu en janvier 2014, moins violent, il a tout de même inondé les salles municipales se trouvant le long du Gave ainsi que les terrains de sport.

En 2015, Jean-Jacques LASSERRE décide de lancer les travaux qui ont débuté en 2016.

Caractéristiques techniques de l'ouvrage

Les travaux ont consisté dans un premier temps en la réalisation d'ouvrages hydrauliques, la création d'une nouvelle voie (rue du 8 mai 1945) ainsi que le déplacement des différents réseaux impactés par les travaux.

Une seconde phase, entamée en novembre dernier, a lancé les travaux de réalisation de la digue, un ouvrage de décharge de 130 mètres par 40 mètres permettant de jouer le rôle de "zone tampon" avant rejet des eaux vers le Gave et après avoir franchi "le pont sec" situé sous la rocade paloise. Puis se sont les réhabilitations des parkings de la salle de sport et de la salle des fêtes qui seront lancées ainsi que la réhabilitation du terrain de football.

L'environnement est au coeur des préoccupations du chantier

L'impact d'un chantier et la préservation de l'environnement font partie des préoccupations majeures du Conseil départemental lors de travaux sur le territoire.

Ainsi, plusieurs mesures sont prises tant dans la conception du chantier, la vie sur le site ou encore sur la réalisation des travaux.

Le site de construction de la digue de Mazères-Lezons représente un environnement sensible avec la présence du Gave de Pau, de nappes phréatiques et de l'usine de traitement de l'eau à proximité.

Afin de garantir un impact réduit sur l'environnement du chantier, plusieurs mesures ont été prises. La première a été étudiée dès la conception du chantier. Un partie du chantier consistait à creuser un canal permettant de rejeter les eaux dans le Gave. La terre ainsi récupérée a été réutilisée directement sur place pour l'édification de la digue. Cette réutilisation de la terre permet ainsi de respecter l'écosystème présent le long du Gave de Pau. La seconde consiste à réaliser les pleins d'huile et de carburant des engins sur un site éloigné des bords du Gave et ainsi éviter des fuites d'hydrocarbures.

Bouton Haut de page