"Manger Bio&Local, Labels et Terroir" : 100ème établissement à entrer dans la démarche

Le Département mène depuis 2010 sa démarche "Manger Bio&Local, Labels et Terroir" pour développer les circuits courts dans les services de restauration collective. Initié dans les collèges, le programme a été adapté aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), aux foyers pour adultes handicapés puis aux écoles publiques du premier degré, via un partenariat conclu avec l'Association des Maires et Présidents de Communautés des Pyrénées-Atlantiques (ADM64).

En 2019, fort de la réussite du dispositif et des outils créés, le Département consolide l'accompagnement individuel et collectif des établissements déjà engagés dans la démarche pour atteindre les objectifs de la Loi Egalim et accompagne de nouveaux acteurs locaux à bénéficier de sont programme avec une ouverture aux crèches.

Ainsi, la barre symbolique des 100 établissements accompagnés a été franchie avec l'entrée de 22 crèches dans le programme dont la crèche Lekuonean d'Itxassou.

La crèche Lekuonean d'Itxassou

Depuis sa création, en 2012, la qualité de l'alimentation fait partie du projet de la crèche. Progressivement, des produits issus de l'agriculture biologique ont été proposés aux 30 enfants accueillis dans l'établissement.

Aujourd'hui, tous les acteurs de la crèche souhaitent conjuguer le bio et le local. La démarche proposée par le Département doit leur permettre d'atteindre cette ambition. Pour cela, le Département travaille avec les associations locales de producteurs pour identifier des maraîchers bio locaux, car les légumes sont la priorité, en mesure de livrer de petites quantités à ces établissements atypiques.

Une reconnaissance nationale pour le projet départemental

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a récompensé le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, lauréat de l'appel à projets du Programme nationale pour l'alimentation (PNA) dans la catégorie "essaimage de démarche exemplaire".

Développée dans une logique de partage des pratiques et d'essaimage des réussites, la démarche "Manger Bio&Local, Labels et Terroir" bénéficie ainsi d'une aide nationale de 60 000 € pour poursuivre la démultiplication de cette action sur tout le territoire et devenir un des Projets alimentaires territoriaux (PAT) départementaux les plus aboutis.

Bouton Haut de page