Sport - Education - Pyrénées-Atlantiques

Le sport, meilleur remède pour la santé

Vendredi 13 avril, le Parlement de Navarre accueillait la conférence « Sport Santé 64 » rassemblant plusieurs conférenciers, collectivités et associations, autour de la démarche sport/santé.

« La santé est notre bien le plus précieux ! Le sport en est le meilleur médicament !», déclare tout-de-go Bernard Dupont, Conseiller départemental en charge du sport, en introduction de la journée.

Véritable sujet de société, impactant les citoyens de tout âge, le dispositif sport/santé est désormais une priorité pour le Département, véritable fédérateur des actions entreprises :« Notre responsabilité est de vivre dans les meilleures conditions de vie possibles : cela passe par une bonne santé, un bien-être physique et moral. Le Département a plusieurs défis : combattre l’inactivité physique et la sédentarité ; grâce à une offre de la pratique sportive au plus près des territoires et pour tous les publics. », explique Véronique Lipsos-Sallenave, vice-présidente du Conseil départemental.

Précurseur en la matière depuis neuf ans, Biarritz sert d’exemple, comme l’étayent Gilles Bouilhaguet et Georges Vanderschmitt qui sont venus présenter les actions menées par Biarritz. Sa principale action a été la mise en place de la prescription du sport sur ordonnance par les médecins et les centres hospitaliers afin d’inciter à la pratique sportive après de longues maladies. Biarritz Sport Santé a développé de réelles initiatives afin de donner au sport un aspect plus convivial, adapté à tous et vecteur de lien social.

Afin que cette démarche de santé publique soit généralisée dans tout le département, la création de réseau est indispensable. Comme l’a indiqué M. VANDERCHMITT « chaque maillon a son importance dans ce dispositif. Il faut pour cela sensibiliser les médecins, kinés, pharmaciens, éducateurs spécialisés, éducateurs sportifs, clubs sportifs».

En France, 17% de la population est en situation d’obésité et 31% en surpoids ; le Plan Régional de Santé œuvre pour promouvoir dès l’enfance un mode de vie grâce à plus de prévention. Les écoles et collèges sont mis à contribution afin de sensibiliser.

A ce titre, le Département porte un projet transfrontalier d’envergure, le projet ANETO, afin de lutter contre l’obésité infantile par le sport.
Son expérimentation est mise en place sur 3 ans avec 1400 jeunes des Pyrénées Atlantiques et d’Espagne avec un budget de 960 000 euros.

Ce dispositif doit encore se développer en Béarn, dans les prochaines années, selon la volonté de l’exécutif départemental et de son Président, afin de créer de réelles chaînes de solidarité autour de cette thématique sport santé.

En marge de cette conférence, chacun a pu découvrir ou redécouvrir  l'exposition "Femmes du sport", lancée à l'occasion du 8 mars et de la Journée internationale des Droits des Femmes.

Tags

A lire aussi

Bouton Haut de page