Lancement du projet ANETO

Programme transfrontalier de prévention de l’obésité infantile, le projet ANETO a été lancé aujourd’hui à Pampelune par Mesdames Ana Herrera, Conseillère du Gouvernement de Navarre en charge de la Culture, Jeunesse et Sports, Mme Sandrine Lafargue, Conseillère départementale en charge de l’Agenda 21, et M. Etienne Morel, Adjoint au Directeur des Services départementaux de l’Education Nationale.

Né de la dynamique des relations transfrontalières entre le Département des Pyrénées-Atlantiques et le Gouvernement de Navarre, en particulier sur la question du sport transfrontalier depuis plus de 8 ans, le projet ANETO répond à la problématique de l’obésité infantile et a pour ambition de mettre en place un dispositif unique de prévention, de formation, et de promotion de l’activité physique.

Ce projet associe au départ les compétences complémentaires du Gouvernement de Navarre, en prévention de l’obésité, et l’expérience en matière d’activités sportives de Réseau sport 64.
Plusieurs partenaires sont également venus apporter leur expertise au service du projet :

• Les services départementaux de l’Education Nationale permettent de porter ce projet dans écoles,
• L’association PEP 64 sur le plan de la prévention de l’obésité et des troubles alimentaires
• L’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP 64) pour la partie promotion de l’activité physique
• Le Réseau Canopé pour l’édition et la diffusion du matériel pédagogique
• La fondation Miguel Indurain pour la coordination et gestion du projet

De 2018 à 2020, le projet ANETO, d’un montant de 932 000 €, et financé à 65% par le programme européen Poctefa, met en place un programme innovant basé sur la prévention de l’obésité, d’une part, et la promotion de l’activité sportive, d’autre part. 700 élèves de CP suivront le programme sur l’année scolaire 2018-2019, avec 50 classes concernées en Pyrénées-Atlantiques.

Concrètement, les équipes pédagogiques pourront travailler sur un album jeunesse édité en 2018, avec des messages de prévention élaborés par les spécialistes de la diététique et l’alimentation. Des outils pédagogiques sous formes de tutoriels vidéos et fiches pratiques leur seront aussi fournis pour mettre en place un programme d’activités physiques adaptés.

A la suite de ce programme, une évaluation précise permettra de redéfinir précisément la méthodologie et les outils, de manière à les mettre à la disposition des acteurs intéressés par la mise en place d’un tel projet. L’expertise collective réunie des deux côtés de la frontière est de grande qualité, et générera une montée en compétences des équipes, et une plus-value évidente pour chaque territoire.

La volonté de mettre en place un programme éducatif de prévention de l’obésité infantile et de développement de l’activité physique réside aussi dans la priorité en matière sociale du Département, et démontre l’importance de faire de notre département un territoire d’innovations, qui s’appuiera également et de manière complémentaire, sur le succès de l’initiative Manger bio dans les cantines.

Bouton Haut de page