Lancement du projet ALERT

Projet de coopération transfrontalière inédit entre les sapeurs-pompiers des Pyrénées-Atlantiques, le gouvernement de Navarre, le gouvernement d'Aragon et la députation forale du Guipúzcoa

Le projet transfrontalier ALERT (Anticiper et Lutter dans un Espace commun contre les Risques Transfrontaliers.), sélectionné suite à la deuxième Phase du 2éme appel à projets INTERREG V-A Espagne-France-ANDORRE POCTEFA 2014-2020, a été officiellement lancé le 17 avril à Bayonne en présence de l’ensemble des partenaires que sont le Service départemental d’incendie et de secours des Pyrénées-Atlantiques (SDIS64), le gouvernement de Navarre, le gouvernement d’Aragon, la députation forale du Guipúzcoa.

Afin de favoriser les échanges de pratique sur l’ensemble de la chaîne des Pyrénées plusieurs partenaires associés participent également au projet :

- Le Service départemental d’incendie et de secours des Hautes-Pyrénées (SDIS65) et le Service départemental d’incendie et de secours des Pyrénées-Orientales (SDIS66) coté Pyrénées françaises

- La comarque Alto Gallego, la ville de Huesca et la députation provinciale de Zaragoza, côté Pyrénées  espagnoles.

Contexte

Les territoires bordant la frontière entre les Pyrénées-Atlantiques, l’Aragon, la Navarre et le Guipúzcoa sont soumis à de nombreux risques tant naturels que liés aux activités humaines. Bien que ces risques impactent l’un ou l’autre côté de la frontière, la coordination opérationnelle reste insuffisante et ne permet pas d’exploiter au mieux les potentiels opérationnels des territoires limitrophes.

De ce fait plusieurs axes de coopération ont été identifiés :

 1.    Interconnecter les plateformes d’appel pour une meilleure coordination et échanges d’information ;

2.    Harmoniser les techniques d’intervention pour des interventions conjointes ;

3.    Mettre en place une meilleure collaboration des intervenants de terrain.

Le partenariat transfrontalier

De façon à répondre aux axes identifiés, les actions porteront sur l’identification des risques frontaliers, les échanges de bonnes pratiques, la mise en place de manœuvres communes, l’harmonisation des techniques opérationnelles en partant du terrain jusqu’à la chaîne de commandement, l’acquisition de nouvelles compétences, l’acquisition de matériels, et ce, afin que les équipes apprennent à se connaitre et à travailler ensemble sur les sujets suivants :

-  Le partage des données au sein des différentes plateformes de réception des appels de secours ;

- L’identification des sites sensibles transfrontaliers tels que la montagne du Jaizkibel, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, les  ventas, les stations de ski… avec la mise en place de plans de secours communs ;

- La prévention et la prévision des risques naturels tels que le risque sismique, les inondations, le secours en montagne… ;

- La connaissance des risques en milieu urbain et la mise en place de plans de secours communs, sur le secteur de la zone Hendaye-Irun-Fontarabie qui est une zone fortement densifiée ;

- L’harmonisation des compétences en feux de forêt pour une meilleure collaboration.

 Le projet inclut également une part d’investissement dans du matériel commun (véhicule de commandement adapté, radios/communication, matériel de secours, drones …) ainsi que dans la construction d’un centre de coopération transfrontalier, basé à Saint-Jean-Pied-de-Port.

 Ce projet se déroulera de 2018 à 2020.

 Le chef de file sera le Service départemental d’incendie et de secours des Pyrénées-Atlantiques (SDIS64).

 Le projet sera cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement régional (FERDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

 Projet cofinancé par le FEDER.

Bouton Haut de page