La Bibliothèque départementale a 50 ans

50 ans de lectures

Le 2 mai 1968 était créé par décret le service de la bibliothèque centrale de prêt des Basses-Pyrénées. Installée dans ses locaux palois en 1976, la Bibliothèque départementale des Pyrénées-Atlantiques est restée dans ses murs depuis lors. Transférée en 1986 au Département dans le cadre des lois de décentralisation, elle est désormais une mission de la Direction de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. Son annexe du Pays basque a été créée en 1985 à Hasparren.


Depuis 1968, la Bibliothèque départementale est le premier partenaire des bibliothèques du territoire à qui elle apporte un soutien logistique (prêts de livres et CDs), financier et en ingénierie (formation, accompagnement de projet, etc.).

Avec les opportunités créées par le numérique, la Bibliothèque départementale peut désormais renforcer ce soutien à ses partenaires en offrant directement des services aux usagers des bibliothèques.

Afin de matérialiser ces nouveaux services, rendre identifiable l’action du Département et toucher ces usagers individuels, la Bibliothèque départementale propose pour ses 50 ans une nouvelle identité de service concrétisée par une charte graphique : Biblio64.

Les missions de la BDPA

La Bibliothèque départementale poursuit plusieurs missions qui font l’objet d’un schéma départemental de la lecture publique voté en 2014 et structuré autour de trois axes forts :

- Moderniser les bibliothèques du réseau et l’action de la Bibliothèque départementale

- Fédérer le réseau de lecture publique

-  Favoriser la médiation à destination des publics des bibliothèques comme de ceux les plus éloignés de la lecture


Les missions poursuivies peuvent être déclinées ainsi :


Enrichissement de l’offre documentaire : prêts de livres, CD(s), expositions, matériels d’animations, etc.  Le prêt de tout type de documents aux bibliothèques s’établit à une moyenne de 105 000 prêts par an. Il s’opère selon différentes modalités. La plus commune est la desserte par bibliobus deux fois par an. Certaines bibliothèques préfèrent choisir leurs livres dans les magasins des deux établissements. Depuis près de dix ans, la Bibliothèque départementale organise également la livraison d’ouvrages à la demande une fois par mois dans les bibliothèques.


Conseil et accompagnement : ingénierie et aide au pilotage de projet - création de bibliothèque, gestion d’établissement, mise en place d’animations, développement de services numériques, etc.  Le conseil et l’accompagnement pour la création ou la mise à niveau de lieux de lecture, assortis d’un règlement départemental incitatif, concourent à l’amélioration notable des bibliothèques et de leurs actions. Chaque année, plus de 100 visites sur le terrain effectuées par les bibliothécaires départementaux aboutissent au réaménagement des bibliothèques, au désherbage des collections (opération consistant à retirer des rayons les livres abîmés ou obsolètes), à des propositions en matière de numérique ou d’action culturelle etc.  Les bibliothécaires du Département sont répartis entre cinq référents de territoire et des experts. Ainsi, le référent est capable de répondre aux questions les plus courantes en matière d’aménagement, de subventions, d’achat de livres, etc. Les experts sont interrogés pour des problématiques liées à l’équipement numérique, la RFID « Radio Frequency IDentification », la politique documentaire, l’action culturelle, les publics spécifiques, la formation.


Soutien financier : aide à la construction, à l’achat de mobilier, à la programmation d’événements culturels, à la mise en place d’outils numériques, aux manifestations littéraires etc.  Le Département soutient financièrement la création et le réaménagement des bibliothèques et verse des aides pour l’aménagement mobilier et la modernisation. Les réseaux de lecture publique sont particulièrement aidés au quotidien. Les nouvelles conventions signées en 2018 prévoient le financement à parité transports de groupes et du programme d’actions en faveur des publics prioritaires du département. Cinq réseaux intercommunaux et un réseau organisé par la ville de SaintJean-de-Luz sont ainsi conventionnés.

Le Département a soutenu financièrement et accompagné sur la période 2014-2017 :

-  11 constructions ou dépenses de gros travaux sur le bâti pour un montant de 260 000 €

-  22 projets d’aménagement mobilier (renouvellement ou création) pour un montant de 185 500 €

-  21 projets liés au numérique et à l’informatique pour un montant de 56 400 €.

Sur la même période, les aides au fonctionnement des réseaux ont représenté un volume budgétaire de 291 000 € pour le soutien à l’action culturelle, 29 000 € pour l’aide au transport des groupes, 43 000 € pour deux postes de coordinateurs de réseaux et 3 500  € pour l’achat de deux véhicules.

Formation des professionnels et bénévoles : formations de base, thématiques, à la demande. La formation représente une activité importante de la Bibliothèque départementale. Ce sont des intervenants extérieurs spécialistes qui assurent les formations du programme, à l’exception de la formation dite « de base » de six journées destinées à gérer une petite bibliothèque, entièrement prise en charge par les agents de la Bibliothèque départementale. Les formations, visites professionnelles et rencontres thématiques sont ouvertes gratuitement à l’ensemble des salariés et bénévoles de toutes les bibliothèques du département. Le Département y consacre annuellement 25 000 €. En 2017, le programme de formation comprenait 38 journées. Il a concerné 628 personnes (476 salariés, 152 bénévoles) provenant de 73 bibliothèques différentes, ce qui représente une moyenne de 17 participants. Par ailleurs, des agents de 42 structures ont également pu bénéficier de ces formations (crèches, RAM, CDI, associations…).


Animation du réseau des professionnels et bénévoles : création de temps de rencontres et d’échanges, incitation aux partenariats et à la mutualisation, mise en relation avec les autres opérateurs culturels et éducatifs (Éducation nationale, associations). La Bibliothèque départementale organise des temps d’échanges et de rencontres autour de thématiques diverses : coordonner un réseau de bibliothèques, le jeu en bibliothèque, les problématiques informatiques et numériques des médiathèques importantes du département… Chaque année, des visites professionnelles sont organisées, notamment dans des bibliothèques frontalières dans le cadre de la coopération avec l’Espagne. Sur le territoire basque, le réseau professionnel Bilketa est très actif. Initié pour signaler les fonds anciens et contemporains en basque grâce à un portail numérique, il va bien au-delà : numérisations, expositions virtuelles, conférences, journées professionnelles, groupes de travail sur les auteurs basques… La Bibliothèque départementale co-organise et finance les sessions de formation à l’attention des membres du réseau, participe à des groupes de travail thématique, alimente le catalogue collectif à hauteur de 4 400 documents, propose des actions partagées comme la traduction de ses kamishibaï en basque.


Mise en œuvre de programmes d’actions culturelles et de dispositifs en direction des publics prioritaires du département avec une attention particulière pour les personnes âgées et publics en situation de handicap : installation d’espaces de lectures en établissements, soutien aux bibliothèques dans la mise en place de dispositifs pour ces publics, formation des bibliothécaires pour l’accueil de ces publics. La Bibliothèque départementale organise des venues d’auteurs dans le département, intitulées rencontres « De vive voix ». Elle propose aussi des « Cafés des sports » pour parler de sport en bibliothèque, mettre en avant ces collections et accueillir un public différent (clubs sportifs locaux, associations handisport…).

Par ailleurs, en tant que centre de ressources, elle propose à l’ensemble des bibliothèques du département le prêt gratuit de 105 expositions et malles de documents, du matériel et 300 outils d’animations divers.

La Bibliothèque se tourne résolument vers les publics prioritaires du département, et les solidarités humaines. Elle est en capacité d’apporter du conseil aux bibliothèques qui le souhaitent, notamment aux réseaux, et de proposer un programme de formation pluriannuel sur les handicaps, les personnes en difficultés sociales, illettrées...

Désormais, les réseaux conventionnés de bibliothèques peuvent obtenir un financement pour leurs actions et leurs projets en faveur des publics prioritaires (« Facile à lire », accueils bébés lecteurs, etc.). A chaque âge de la vie, la Bibliothèque départementale élabore un plan d’actions avec les professionnels et les associations impliqués.

-  Petite enfance : journées professionnelles « Des bébés et des livres » organisées chaque année mêlant des professionnels de la petite enfance et des bibliothécaires, travail avec des associations spécialisées

-  Collégiens : prêt des expositions et outils d’animation aux collèges publics et privés, participation à l’organisation du premier prix littéraire des collégiens à destination des élèves de quatrième en 2018-2019

-  Personnes en insertion : travail avec les Services Départementaux des Solidarités Et de l’Insertion volontaires pour élaborer des actions à l’attention des familles suivies, participation au schéma d’inclusion numérique porté par le Département.

-  Personnes en situation de handicap et personnes âgées en institution : proposition d’installer des lieux de lecture dans les établissements médico-sociaux accueillant à l’année du public (EHPAD, IME, ESAT…). On a pu noter de vraies réussites, comme l’installation d’une bibliothèque dans un IME (Institut Médico Éducatif), qui sert de lieu d’application. Les éducatrices ont suivi la formation de base à la gestion d’une bibliothèque puis forment les jeunes à l’utilisation d’un système intégré de gestion de bibliothèque, à la plastification, au choix des livres… Le Département a contribué à parité à l’achat du mobilier et du matériel numérique.


Par ailleurs, la Bibliothèque départementale désherbe beaucoup depuis quelques années et propose le fruit de son désherbage aux services sociaux départementaux (aide sociale à l’enfance, foyers mère-enfants, etc.), aux fédérations d’associations qui gèrent des établissements médico-sociaux, aux associations caritatives ou à l’hôpital psychiatrique de Pau par exemple.

Une nouvelle identité et de nouveaux services

Après 50 ans de bons et loyaux services, la Bibliothèque s’offre une nouvelle jeunesse grâce à une nouvelle identité visuelle, plus dynamique, et de nouveaux services tournés vers le numérique, notamment le portail Biblio64 (bibliotheque.le64.fr) qui fait peau neuve.

Le portail Biblio64 a pour vocation de devenir un élément pivot de l’offre de lecture publique dans le département.


De nouveaux services à destination non plus seulement des bibliothèques, mais également de leurs usagers, sont ainsi lancés à l’occasion des 50 ans de l’établissement :


- La géolocalisation de l’offre de lecture publique du territoire : une carte permettra à chaque citoyen de trouver la bibliothèque la plus proche de son domicile ou de son lieu de travail, tout en ayant la possibilité de filtrer les établissements proposant des services spécifiques (accessibilité aux personnes en situation de handicap, mise à disposition d’ordinateurs et/ou de connexion wifi, rattachement au réseau d’inclusion numérique, etc.)

- L’agenda culturel des bibliothèques du département : un agenda collectif permettra de consulter les événements organisés par toutes les bibliothèques du territoire (rencontres avec des auteurs, heures du conte, concerts, ateliers informatiques, etc.)

- La livraison de livres dans les bibliothèques de proximité : les 200 000 livres de la Bibliothèque départementale seront désormais accessibles directement à tous les usagers inscrits dans une bibliothèque du territoire : en se rendant sur le portail Biblio64, le lecteur pourra réserver n’importe quel titre et se le faire livrer par la Bibliothèque départementale dans sa bibliothèque d’inscription

- L’accès à des milliers de livres numériques, 7j/7, 24h/24 : tout usager inscrit dans une bibliothèque du territoire pourra se rendre sur le portail Biblio64 pour télécharger les dernières nouveautés en version numérique et les lire sur son smartphone ou sa liseuse, sans les contraintes d’accessibilité ou de distance de sa bibliothèque physique

Bouton Haut de page