Inclusion numérique dans les Pyrénées-Atlantiques : l'heure du bilan et des perspectives 18 mois après le lancement de la stratégie départementale

Permettre à chacun d’accéder au numérique : un enjeu majeur et partagé

Aujourd’hui, la précarité numérique est un phénomène de société majeur. Ainsi, en 2018, 42 % des Français déclarent avoir besoin d’aide pour l’utilisation d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur, 18 % abandonnent ou n’utilisent jamais d’outils numériques et informatiques. Ce phénomène de précarité est renforcé à mesure que l’ensemble des activités du   quotidien et des besoins sociaux se numérisent (emploi, santé, éducation, citoyenneté, loisirs, accès aux droits, mobilité, etc), les échanges comme les canaux d’accès se dématérialisant. Le non-accès au numérique peut ainsi être une barrière et générer une nouvelle forme de précarité.

Dans ce contexte de dématérialisation accélérée des démarches administratives, l’Agence du Numérique estime à près de 20 % la part de la population en difficulté face aux usages d’internet. Rapporté au département des Pyrénées-Atlantiques, cela représenterait environ 130 000 habitants.

La numérisation de nombreux services notamment publics et l’évolution rapide des technologies doivent être assorties d’une attention particulière à l’accompagnement humain.

-  40 % de la population adulte serait prêt à suivre une formation pour utiliser ces outils de façon autonome ;

26 % des personnes prêtes à se former ne connaissent aucun lieu pour le faire;

Il s’agit bien de construire dans chaque territoire des solutions pour accompagner ceux qui le peuvent vers l’autonomie et de maintenir une présence humaine pour garantir un accès à tous aux services publics.

Le département des Pyrénées-Atlantiques, un département pionnier dans la lutte contre la précarité numérique

Le Département des Pyrénées-Atlantiques a posé ces constats dès 2016 en intégrant l’inclusion numérique dans ses schémas départementaux (Schéma Départemental des Usages Numériques et Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accès aux Services Publiques).

Une démarche accompagnée par l’association WeTechCare, réalisée en trois phases : diagnostic, co-construction de réseaux locaux d’inclusion numérique sur deux territoires pilotes et expérimentations

Conscient que permettre à chacun d’accéder au numérique est bien un enjeu majeur mais surtout un enjeu partagé, le Département, chef de file des solidarités humaines et territoriales, a associé l’ensemble des partenaires (CAF, MSA, Pôle Emploi, CPAM, LA Poste, associations, Espaces Publics Numériques, CCAS, centres sociaux...) à sa démarche dès son lancement officiel en octobre 2017.

Depuis octobre 2017, accompagné par l’association WeTechCare, le Département met en œuvre sa démarche d’inclusion numérique. Après le diagnostic et sa restitution en mars 2018, la co-construction de réseaux locaux d’inclusion numérique sur deux territoires pilotes Adour Côte Basque et Pays Basque Intérieur a été engagée dès le mois d’avril, accompagnée du déploiement d’outils et d’expérimentations à partir du mois d’octobre 2018.

Une démarche inscrite dans un contexte national et valorisée par l’Etat

Le Département des Pyrénées-Atlantiques est l'un des départements français moteur d’une politique publique favorisant l'inclusion numérique grâce à sa démarche collective volontariste lancée dès 2017.

Premier territoire labellisé Territoire d'Actions pour un Numérique Inclusif[1] par le Secrétaire d’Etat chargé du Numérique en octobre 2018, il contribue aux travaux et expérimentations mis en œuvre par la Mission Société Numérique sur la thématique (Aidants Connect, Pix…).



L’approche en réseau : le pari gagnant pour favoriser l’inclusion numérique

Les deux réseaux locaux d’inclusion numérique (RLIN) sont des espaces de ressources et d’échanges entre acteurs agissant pour l’inclusion numérique des publics. Ils sont mis en œuvre dans le cadre de la phase d’expérimentations et sont animés par les directeurs des SDSeI (Services Départementaux des Solidarités et de l’Insertion) des territoires pilotes (Adour Côte Basque et Pays Basque Intérieur). Leur mise en place fait suite au diagnostic réalisé fin 2017 qui indiquait que 79% des structures souhaitaient faire partie d'un réseau. Déployés pour favoriser les échanges entre les acteurs, répondre à des enjeux communs et faciliter l'orientation des publics, ils agissent sur cinq axes principaux :

Répondre aux enjeux d’accompagnement des publics rencontrant des difficultés dans l’usage du numérique, c’est d’abord donner aux personnes qui les accompagnent des outils pour mieux les accueillir, les sensibiliser, les assister, les former.

Des outils adaptés et plébiscités  pour répondre simplement et rapidement aux besoins des aidants

Renforcer les capacités de détection des publics en situation d'exclusion numérique via l’utilisation d’un outil de diagnostic commun (Les Bons Clics), faciliter l’accès à Internet pour tous en mettant en place du WI-FI public dans les SDSeI, soutenir l’évolution des pratiques professionnelles des aidants grâce à des formations spécifiques, répondre aux enjeux juridiques et déontologiques en créant une charte de l’accompagnement numérique et en intégrant les réflexions mises en place au niveau national (Aidants Connect), et enfin faciliter la coordination et l'orientation grâce à des outils de communication (newsletter, espace ressource en ligne…) et à la mise en ligne d’une cartographie des acteurs et de leur offre d’accompagnement numérique des publics dans le département à destination des aidants sont les premières productions des réseaux locaux d’inclusion numérique.

Focus sur quelques expérimentations emblématiques

Un accès aux droits favorisé grâce à l’équipement des travailleurs sociaux en mobilité

La plupart des professionnels de l’action sociale départementale travaillant en mobilité ont été équipés de PC portable et smartphone (pour certains des mini-scanners également) afin de lutter contre la fracture numérique, en particulier auprès des populations les plus isolées ou ne disposant pas d’Internet, ou encore n’étant pas à l’aise pour pouvoir effectuer seule leurs démarches en ligne. Cet équipement adapté à la mobilité apporte également des gains aux professionnels en visite  domicile puisqu’il leur évite des retours au bureau pour effectuer à nouveau la saisie des données recueillies au domicile. Cela permet également d’éviter aux personnes d’avoir à se déplacer à nouveau pour effectuer leurs démarches administratives.

Une orientation des publics facilitée grâce à la cartographie des acteurs et services d’accompagnement numérique.

Basée sur OpenStreetMap, la plus grande base libre de données géographiques au monde et pensée pour être compatible avec la cartographie nationale en cours de création, la première version de la cartographie des acteurs agissant pour l'inclusion numérique en Pyrénées-Atlantiques est disponible sur l’espace ressource en ligne www.inclusion-numerique.lafibre64.fr

Cette carte évolutive, enrichie de façon collaborative est à destination des aidants. Elle permet d'orienter les usagers vers les structures adaptées en fonction de leurs besoins et de leur niveau d'autonomie numérique.

 

Des formations aux compétences numériques de base pour tous : un dispositif expérimental prometteur

 

Pour compléter et enrichir les actions d’inclusion numérique disponibles, des formations certifiantes pour adultes ouvertes à tous et se déroulant au sein des collèges ont été mises en place à titre expérimental en partenariat avec le GRETA Sud-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine et PIX (service public en ligne d’évaluation, de développement et de certification des compétences numériques).

Aujourd’hui, une quarantaine de personnes de tous horizons (retraités, demandeurs d’emploi, salariés en reconversion professionnelle…) bénéficient de ces parcours de formation individualisés proposés à titre expérimental au sein de 3 collèges disposant de salles informatiques connectées à Internet : collège Albert Camus de Bayonne, collège Argia de Mauléon et collège Pierre Bourdieu de Mourenx.

Voir la vidéo sur le site de Sud-Ouest.

Un site web dédié pour les aidants professionnels et bénévoles

Un site Internet rassemblant les ressources et outils à destination des aidants sera officiellement mis en ligne le 16 mai :

www.inclusion-numerique.lafibre64.fr

Véritable outil d’animation et de coordination des acteurs de l’inclusion et de la médiation numérique du Département, il permet également de partager et de valoriser les actions mises en place dans les territoires.

 

Quelles perspectives pour la suite ? Un essaimage progressif dans les Pyrénées-Atlantiques confié au syndicat mixte La Fibre64

Dans la continuité de la démarche engagée, l’extension de la démarche se fera de façon progressive et en associant l’ensemble des acteurs concernés.

A l’occasion de cette restitution, Le Département confiera la généralisation de la démarche au Syndicat mixte La Fibre64. En tant que structure de mutualisation, elle représente l’échelon pertinent pour poursuivre les démarches engagées, solliciter les financements et prolonger le travail amorcé avec l’ensemble des acteurs. La Fibre64 va proposer à l’ensemble de ses membres (Communautés d’agglomération, Communautés de communes et Département) une offre de service « inclusion numérique » privilégiant :

·         De l’expertise pour l’ingénierie et l’animation des réseaux locaux pour chaque territoire

·         De la médiation numérique auprès des publics, de la formation pour les aidants

·         Des financements (dispositifs pass numériques notamment)

Un appel à manifestation d’intention (AMI) sera lancé par La Fibre64 à destination des EPCI membres du syndicat pour généraliser sur les territoires la démarche inclusion numérique et définir le calendrier d’extension. Cet AMI sera publié dès le 16 mai sur l’espace ressources www.inclusion-numerique.lafibre64.fr

Prochainement… Des Pass Numériques pour permettre à tous de se former au numérique

Dans le cadre de la stratégie nationale pour un numérique inclusif, l’Etat soutient le déploiement national d’un dispositif de pass numériques via un Appel à Projets visant à obtenir un co-financement de l’Etat pour acheter et déployer des pass numériques. Le dispositif de pass numériques permet aux personnes éloignées du numérique d’accéder à des services d’accompagnement au numérique dans des lieux qualifiés et référencés.

Les pass numériques, dont le chèque APTIC est actuellement le seul titre labellisé, fonctionnent comme des chèques culture. Conçus sur le modèle des titres-restaurant, ils permettent de payer des services d’accompagnement numérique.

La Fibre64 engage actuellement une réflexion collective avec les acteurs du territoire pour répondre à l’Appel à Projet afin d’acheter et déployer des pass numériques sur le territoire de façon cohérente et réfléchie au bénéfice des publics.

https://societenumerique.gouv.fr/pass-numerique/

Bouton Haut de page