Espace naturel sensible des Barthes de l'Adour : signature d'une convention partenariale entre le Département des Pyrénées-Atlantiques, l'EPFL Pays Basque et la SAFER Nouvelle-Aquitaine

Depuis de nombreuses années, le Département des Pyrénées-Atlantiques développe une politique volontariste en faveur du patrimoine naturel de son territoire.

La collectivité attache une importance particulière à la biodiversité et aux paysages au travers d'objectifs de préservation, de gestion et de valorisation des espaces et des espèces ainsi que des sites et des habitats naturels.

Le développement des Espaces naturels sensibles (ENS) constitue un des principaux outils du Département pour atteindre des objectifs. Grâce à l'acquisition et à la maîtrise définitive d'emprises foncières, des périmètres naturels pourtant soumis à des enjeux lourds de développement urbain peuvent ainsi être efficacement préservés.

Des richesses à préserver

Le secteur des Barthes de l'Adour, qui recouvre un vaste territoire, offre une richesse environnementale exceptionnelle qui a conduit le Département des Pyrénées-Atlantiques à y créer trois ENS (Aran, Ardanavy et Lahonce) au cours des dernières années.

Afin de maîtriser le plus efficacement possible ces sites particulièrement fragiles, le Département souhaite désormais s'appuyer sur la SAFER Nouvelle-Aquitaine et sur l'Etablissement Public Foncier Local (EPFL) Pays Basque à qui il entend confier une mission générale d'animation foncière.

De son côté, la SAFER Nouvelle-Aquitaine inscrit son action foncière autour de 4 axes qui constituent son programme pluriannuel d'activités. Parmi ces quatre axes, la contribution à la diversité des paysages, à la biodiversité et à la protection des ressources naturelles vient compléter ses interventions en faveur de l'activité agricole et forestière.

L'EPFL Pays Basque, acteur foncier public au service des collectivités, intervient quant à lui dans le cadre de Programmes pluriannuels d'interventions (PPI) d'une durée de cinq ans. Ces PPI organisent les missions et planifient les moyens juridiques, opérationnels et financiers nécessaires à la mise en oeuvre des projets portés par les communes, la Communauté d'agglomération Pays basque, le Département des Pyrénées-Atlantiques et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Parmi les thématiques retenues, l'agriculture et l'environnement constituent une orientation que l'EPFL souhaite favoriser à l'avenir, notamment en soutien des acteurs mobilisés autour de la question foncière.

Un objectif partenarial

L'objectif du partenariat établi entre le Département des Pyrénées-Atlantiques, la SAFER Nouvelle-Aquitaine et l'EPFL Pays basque et d'engager une dynamique pro active de négociation et d'acquisition foncière visant à maîtriser 90 % des emprises foncières du territoire des Barthes de l'Adour d'ici une quinzaine d'années.

Pour ce faire, ces trois acteurs ont construit une convention partenariale précisant le contenu des actions à engager ainsi que les moyens à mobiliser pour y parvenir.

Les communes actuellement concernées par cette convention sont celles d'Urcuit, Urt et Lahonce. Il est également convenu que de nouvelles communes intéressées par cette démarche pourront bénéficier de ce dispositif.

Bouton Haut de page