Chantier Hauban Nord-Ouest

Le Nord de l’agglomération paloise est souvent victime d’une circulation congestionnée notamment lors des heures de pointes. La route de Bordeaux (RD834) sert de pénétrante dans l’agglomération paloise pour de nombreux usagers afin de rendre sur leurs lieux de travail ou aux échangeurs autoroutiers.

Près de 14 000 véhicules empruntent tous les jours cette route départementale au niveau de l’entrée de Sauvagnon et plus de 27 000 véhicules quotidiens sont comptabilisés à l’entrée de la rocade paloise. Avec l’accroissement global de la population de la zone urbaine, il était nécessaire de proposer une solution afin de décongestionner l’entrée de l’agglomération.

3 145 mètres de nouvelle voie de circulation

Jean-Jacques LASSERRE, Président du Conseil départemental, décida en 2007 qu’il était nécessaire de créer un axe structurant, permettant d’irriguer l’Ouest de l’agglomération depuis la RD834 mais aussi de faciliter l’accès à l’autoroute avec la présence, future à l’époque, de l’échangeur de Lescar à l’Ouest.

Ainsi une déclaration d’utilité publique, prise en 2011, a permis de lancer les études préliminaires à la réalisation du hauban Nord-Ouest reliant la RD834 à la RD 289.

Le projet, d’un montant de 6 500 000 euros, prévoit la réalisation d’un axe destiné à accueillir 8 700 véhicules jour (estimations de trafic). Ce projet routier consistant en la réalisation d’une route 2x1 voies d’une distance de 3 145 mètres. Il est constitué :

-          De l’élargissement de 800 mètres de voieries déjà existantes,

-          De la réalisation d’une nouvelle route d’une distance de 2 345 mètres,

-          De la réalisation de quatre giratoires et quatre ouvrages d’art.

Après une longue phase de maitrise du foncier nécessaire à la réalisation du projet, les travaux ont débuté en juillet 2018 et dureront jusqu’à la fin de l’année pour une mise en service les jours suivant.

Phase 2 du chantier en photos (crédits photos Balloïde Photos)

Un chantier utilisant des matériaux alternatifs

Depuis 2018, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques est entrée pleinement dans une démarche d’utilisation et de valorisation de matériaux alternatifs dans les structures de chaussées par le biais de l’adoption d’un guide de valorisation des matériaux alternatifs. L’objet de ce guide est la préservation des ressources naturelles du territoire par l’utilisation de matériaux alternatifs dans les structures de chaussée. Il a été élaboré en concertation avec les entreprises, répondant ainsi également aux enjeux de traitement des déchets du BTP.

Ainsi sur le chantier du Hauban Nord-Ouest, différentes techniques seront mises en œuvre :

- L’argile chaulée. Cette technique permet de réutiliser la terre argileuse du site. Le principe est de rependre de la chaux sur la zone à traiter, puis la terre est mélangée à la chaux et enfin elle est compactée. Grâce à ce processus, la terre peut supporter plus de poids et elle devient imperméable. L’utilisation de ce processus permet de limiter la mise en décharge de la terre naturelle du site et l’apport d’une terre plus propice à la construction d’une route. 35 000 m2 d’argile sont concernés.

- Les mâchefers d’incinération. Il s’agit du résidu solide de la combustion d’une usine d’incinération. Ici, 65 000 tonnes de mâchefers d’incinération de l’usine de traitement des déchets situé à Cap Ecologia à Lescar sont utilisés.

- Les graves recyclées. Issues de déconstructions/démolitions, 25 000 tonnes de graves recyclées sont utilisées sur le chantier.

Bouton Haut de page