5 millions d’euros pour deux projets de rénovation urbaine palois

Signature des conventions de financement pour les rénovations urbaines  des quartiers Saragosse et des Halles  entre la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées  et le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques

Un engagement fort de 5 millions d’euros

Le Conseil départemental, chef de file des solidarités territoriales, soutient les projets des communes, des communautés de communes et des communautés d’agglomération. Il accompagne les initiatives locales par le biais de financement mais aussi d’ingénierie. La Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées et la Mairie de Pau ont lancé d’importants travaux de rénovation et de requalification d’équipements structurants pour le territoire de la Communauté d’agglomération et au-delà. Ainsi le quartier Saragosse et le centre-ville de Pau ont été identifiés comme sites prioritaires, notamment grâce à leur inscription respectivement comme quartier politique de la ville prioritaire et comme quartier de veille active.


Compte tenu de leur importance stratégique dans la métamorphose de Pau, il est apparu naturel à Jean-Jacques LASSERRE, Président du Conseil départemental, et François BAYROU, Maire de Pau, que le Département accompagne ces opérations, comme cela peut–être fait sur l’ensemble du territoire départemental. C’est cet engagement que viennent acter ces conventions. Elles traduisent le point de rencontre entre les projets de rénovation urbaine et les orientations prioritaires du Département que sont l’habitat social, les services à la population, l’amélioration du cadre de vie et le zonage politique de la ville. Ces deux conventions viennent préciser les modalités d’intervention financière du Département. Ainsi, plus de cinq millions d’euros vont être mobilisés sur ces deux opérations de renouvellement urbain.

Le projet de rénovation urbaine du quartier de Saragosse

Le quartier Saragosse, quartier prioritaire politique de la ville, est inscrit parmi les quartiers d’intérêt national du Nouveau Programme de Rénovation Urbaine (NPRU), porté par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), depuis 2014.

A ce titre, la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées s’est engagée, pour les huit prochaines années, dans la définition d’un nouveau projet de renouvellement urbain dudit quartier - projet qui s’est concrétisé par la signature d’une convention avec l’ANRU en mars 2017.

Quatre orientations stratégiques se dégagent du Programme de Rénovation Urbaine du quartier Saragosse 2016-2024 :

- créer une nouvelle centralité et un pôle entrepreneurial sur le site Laherrère,

-  requalifier les espaces publics et positionner l’avenue Saragosse en colonne vertébrale du quartier,

-  renouveler l’attractivité résidentielle du quartier (résidentialisation des groupes de logements collectifs existants) et accompagner les occupants actuels dans leurs parcours résidentiel,

-  conforter les équipements publics pour répondre aux attentes des habitants et conforter leur rayonnement à l’échelle de la ville et de l’agglomération. D’un coût prévisionnel de 127 millions d’euros, le Département soutient ce Programme de Rénovation Urbaine à hauteur de plus de trois millions d’euros.

Au regard de ses compétences et des politiques publiques qu’il mène, le Département des Pyrénées-Atlantiques interviendra plus particulièrement sur les opérations d’habitat, de services au public (crèches, MJC) ou encore sur les opérations d’espaces publics permettant d’apporter cohérence et liant dans le quartier transformé.

Le projet de rénovation urbaine du quartier des Halles

C’est le projet emblématique du renouveau du centre-ville. Situées au cœur de la ville, la rénovation des Halles, une priorité, témoigne de la métamorphose du quartier et plus largement de la ville.

Baignées de lumière naturelle, les nouvelles Halles, nouvel écrin de la gastronomie locale, accueillent une quarantaine d’étaliers depuis le 12 septembre dernier. Elles seront inaugurées le 26 octobre prochain. Leur voisin, le Complexe de la République, en cours de rénovation, retrouvera sa vocation sociale et civique, d’ici la fin 2019. Avec ce projet d’envergure, c’est le cœur battant du centre-ville qui se transforme. Relevant à la fois de l’aménagement urbain, de la création architecturale et de la rénovation en profondeur, les nouvelles Halles, véritable poumon économique, vont renforcer l’attractivité du centre-ville, en retrouvant son rôle de vitrine du patrimoine gastronomique local et en assurant la promotion des produits et métiers du terroir. La tour du Complexe de la République qui abritera un pôle de services aux publics permettra de conforter et de développer de nouveaux services en direction de la population.


Le contexte

L’ensemble immobilier construit en 1975, propriété de la ville de Pau et appelé communément Complexe de la République, se composait de trois entités :

•  la tour recevant des bureaux et des salles de réunion,

•  le marché des étaliers appelé également la Halle des étaliers abritant les exploitants sédentaires,

•  le carreau des producteurs accueillant une centaine d’ambulants maraîchers et fleuristes.

Par délibération du 23 juin 2014, la municipalité de Pau décidait du lancement de la procédure afin de désigner le futur architecte du projet de rénovation du Complexe de la République comprenant la tour et les Halles centrales de Pau.


La rénovation La rénovation des Halles était une priorité pour la ville avec pour ambition une attractivité renouvelée, associée à une fluidité fonctionnelle. Ce rayonnement imposait un travail de remodelage du lieu permettant d’en révéler le caractère spécifique, urbain, commercial, fédérateur, support d’image pour une ville d’aujourd’hui, dynamique, riche d’un passé prestigieux, prête à relever le défi de la revalorisation de son hyper-centre.

 

L’opération se déroule en deux phases de travaux :
Phase 1 :

les nouvelles Halles Les travaux des nouvelles Halles commerciales des étaliers, réalisés selon le calendrier prévisionnel, ont permis d’ouvrir au public le 12 septembre dernier avec le succès que l’on sait. Focus sur la fréquentation : En quatre semaines depuis leur ouverture le 12 septembre dernier, les Halles comptent 161 300 visiteurs (contre 85 500 sur les dates comparables de 2017). Si elles restent sur cette base, les Halles de Pau enregistreront une performance commerciale de premier plan avec 2,3 millions de passages par an, sur une amplitude 7 h/13 h, pour des achats de produits alimentaires frais exclusivement. A titre de comparaison, les plus gros centres commerciaux de la périphérie de Pau enregistrent trois millions de passages par an sur une amplitude 9 h/21 h, pour tous les achats du foyer. A ce stade, 65 % de la fréquentation hebdomadaire se concentre le vendredi, le samedi et le dimanche qui confirme être le deuxième jour le plus visité de la semaine.


Dans le même temps, la requalification des abords, le traitement des extérieurs et la mise en sécurité du parking sur les deux niveaux à l’aplomb, offrent à cet ensemble un environnement accueillant pour tous les publics. La future brasserie ouvrira à l’automne 2019, au milieu d’un espace pourvu de nombreux points de dégustation, qui permettront d’apprécier les produits et les savoir-faire locaux.

 

Phase 2 : le nouveau carreau des producteurs et de la tour Ce deuxième volet du chantier concerne :

– le nouveau carreau des producteurs,

– la tour du Complexe de la République,

– le traitement en périphérie des extérieurs,

– la mise en sécurité du parking sur les deux niveaux à l’aplomb.


Démarrée en janvier dernier par le désamiantage et les démolitions, cette rénovation va se poursuivre selon le calendrier suivant :

–  de la fin octobre 2018 jusqu’à avril 2019 : reconstruction des noyaux, renforcements des structures et des planchers du R-2 au R+7,

– de février à juillet 2019 : mise en place des façades rideaux,

–  de mai à juillet 2019 : charpente et étanchéité, Le bâtiment sera hors d’eau et hors d’air fin juillet 2019

– avril à fin novembre 2019 : travaux de second œuvre,

– fin d’année : livraison.

Le futur carreau

Le carreau des Halles, transféré dans les locaux jusqu’alors occupés par les étaliers, occupera une surface commerciale de 1 812 m². Le carreau assurera un lien territorial entre la ville et les agriculteurs-producteurs des communes plus rurales de l’agglomération et permettra de développer les circuits courts. La politique tarifaire pratiquée sera parmi les plus avantageuses de la région pour accueillir le plus grand nombre de producteurs tout en offrant des prix très compétitifs aux consommateurs.
La tour du Complexe : une vocation civique et sociale Le projet de rénovation du Complexe de la République permettra un meilleur accueil et un accompagnement dans les domaines de l’orientation, de la formation et de l’emploi.

-  la Mission locale s’y installera pour accompagner le public jeune dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle,

-  le développement de nouvelles actions dans les domaines de l’orientation et de l’information : l’Espace Métiers d’Aquitaine bénéficiera de meilleures conditions de déploiement, un espace dédié à « Aquitaine Cap Métier » sera créé, et le Bureau Information Jeunesse (BIJ) verra ses conditions d’accueil considérablement améliorées,

-  la rénovation et l’extension des locaux dédiés aux associations et aux services publics, -
 l’aménagement d’espaces mutualisés de réunion pour les services publics, les associations et pour des permanences ponctuelles.


Le coût prévisionnel total du projet est estimé à 23 500 000 € :

- 12 857 000 d’euros pour le volet « Halles » et ses aménagements extérieurs,

-  10 643 000 d’euros pour le volet « tour », accueillant le pôle de services aux publics, et ses aménagements extérieurs.


Le Département s’engage par cette convention au versement d’une subvention de deux millions d’euros.

Bouton Haut de page